De | Fr

Les troubles des performances cérébrales sont un continuum

L’évolution démographique montre un vieillissement de la population, qui conduit à une augmentation de la prévalence des maladies associées à l’âge, comme la démence. On estime que d’ici 2030 déjà, près de 200 000 personnes souffriront de démence en Suisse¹, ce qui représente un lourd défi économique, médical et social. A ce jour, nous manquons toujours d’outils pharmacologiques et non pharmacologiques satisfaisants pour faire face à ce défi, c’est pourquoi l’accent est désormais porté sur la prévention.

Les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer se caractérisent par une dégradation continue de performances normales à l’origine, d’abord uniquement subjective, puis par l’apparition de troubles cognitifs légers jusqu’à la démence. L’objectif consiste à influencer cette évolution pathologique et à la retarder. A l’image du programme BrainCoach, de telles mesures de prévention pourraient nous permettre de conserver plus longuement la bonne santé cognitive des personnes concernées ou de les maintenir autant que possible au stade des troubles neuropsychologiques légers.

Référence:

¹Alzheimer’s Disease International. World Alzheimer Report 2016. Improving healthcare for people living with dementia. Alzheimer’s Disease International (ADI), London. September 2016 (www.alz.co.uk/research/worldreport-2016).

image

Les troubles des performances cérébrales sont un continuum